Comment utiliser la pilule ?

utiliser-la-pilule
Publié par : Le - Categorie :sante

Il existe deux types de pilules contraceptives.

Les pilules estroprogestatives ou "combinées": qui combinent, comme leur nom l’indique, deux hormones : un progestatif et un estrogène, touours le même : l’éthynil-estradiol (si ce nom figure sur la boîte, votre pilule est estro-progestative). On dispose d’une trentaine de marques en France. En général (à quelques exceptions près : Minesse, Mélodia, Varnoline Continu, qui comportent 28 comprimés) elles se prennent trois semaines par mois, avec arrêt d’une semaine entre deux plaquettes.

Les pilules progestatives: qui comme leur nom l’indique contiennent seulement un progestatif. Elles sont peu nombreuses en France (Microval, Cérazette). Elles se prennent en permanence (365 jours par an, sans interruption).

Il faut faire attention en cas de vomissements ou de diarrhée.

o   En cas de vomissements dans les 4 heures qui suivent la prise de la pilule, reprends une nouvelle pilule et continue normalement ta plaquette. Dans ce cas la pilule que tu reprends peut être une pilule d’une plaquette de « secours ».

o   En cas de diarrhée : continue à prendre ta pilule chaque jour, mais il faut que tu te protèges (préservatifs) pendant toute la période de diarrhée + les 7 jours qui suivent.

  prise_pilule

Quand commencer la pilule ?

La toute première fois que tu prends la pilule, il faut la commencer le premier jour de tes règles et noter ce jour (par exemple mardi) puisqu’il restera toujours le jour de reprise d’une nouvelle plaquette. Il faut prendre un comprimé chaque jour, à heure régulière pendant toute la durée de la plaquette. La majorité des pilules tolèrent 12 heures de décalage (à vérifier sur la notice).

Pour les pilules oestro-progestatives, tu es protégée dès le 1er comprimé.
Pour les pilules progestatives, tu es protégée au 7ème comprimé.

  • Les pilules qui comprennent 21 comprimés

Certaines de ces pilules ont des comprimés de couleurs différentes (dosages hormonaux différents, on dit bi ou triphasique) et d’autres ont tous les comprimés de la même couleur (dosage hormonal identique, on dit monophasique).
Elles prévoient 7 jours d’interruption entre deux plaquettes. Pendant cet arrêt, tes règles vont arriver (en général, elles sont moins abondantes que les règles naturelles et elles arrivent vers le 3ème jour d’arrêt). Après les 7 jours d’arrêt, même si tes règles ne sont pas terminées, il faut commencer une nouvelle plaquette (le 8ème jour).

Par exemple : si tu as débuté ta 1ère plaquette un mardi, tu l’arrêteras un lundi. Puis pendant 7 jours : pas de comprimés. Enfin, tu reprendras une nouvelle plaquette le mardi suivant. Autrement dit : tu prends 3 semaines de pilules et tu arrêtes une semaine, et ainsi de suite.

  • Les pilules qui comportent 28 comprimés

Elles se prennent sans interruption (elles ont l’avantage d’éviter les oublis après la semaine d’arrêt).
Si la pilule est oestro-progestative, les derniers comprimés sont des placebos (couleur différente) et dans ce cas les règles arrivent pendant cette période.
Si la pilule est progestative, tous les comprimés sont les mêmes, ils sont tous actifs. Les règles peuvent être absentes. C’est normal.

Si tu ne commences pas le 1er jour de tes règles

alors tu fais un quick start, ce qui implique de prendre quelques précautions.
Pour être sûre de ne pas l’oublier, choisis un horaire pour la prendre, où tu aies un repère (le lever, le coucher, le brossage des dents, etc…) ou même utilise une sonnerie (celle de ton portable par exemple) pour prendre l’habitude.
Une fois que ta première plaquette est terminée, c’est le jour de reprise (exemple du mardi) que tu dois en commencer une deuxième, même si tes règles ne sont pas terminées.

Est-ce qu’il y a des pilules plus efficaces que les autres ?

En théorie, les pilules progestatives ont surtout un effet « barrière » (elles empêchent les spermatozoïdes de passer) et sont un peu moins efficaces que les pilules combinées et les traitements progestatifs (qui endorment l’ovulation). En pratique, lorsqu’elles sont prises sans oubli, les trois types de pilule sont d’efficacité identique, surtout à partir de 35 ans, lorsque la fécondité a un peu diminué.

Une pilule progestative prise régulièrement sera plus efficace qu’une pilule combinée qu’on oublie...

Que se passe-t-il pendant la semaine d’arrêt ?

Si aucun oubli n’a eu lieu pendant la plaquette que tu viens de terminer et si tu recommences ta nouvelle plaquette le jour prévu, alors tu es protégée pendant les 7 jours d’arrêt. Si en revanche tu as eu des oublis avant ou après la semaine d’arrêt, alors là aussi il y a quelques précautions à prendre.

Y a-t-il un moment où je ne suis pas protégée ?

Si tu commences ta première plaquette le 1er jour de tes règles, si tu ne fais aucun oubli, si tu recommences bien une nouvelle plaquette au 8ème jour d’arrêt, alors tu es protégée tout le temps !

Que faut-il faire quand on a oublié sa pilule combinée ?

Pendant la semaine où on ne prend pas la pilule, l’ovulation reste endormie endormie. Mais si l’utilisatrice oublie ou tarde à commencer une plaquette après sa semaine d’arrêt, une ovulation peut se produire de nouveau . Donc, les oublis de pilule (de plus de 12 heures) les plus problématiques sont ceux qui ont lieu pendant la première semaine d’une plaquette. En revanche, un oubli au cours des deuxième et troisième semaines de la plaquette est sans conséquence : au bout de 7 jours de prise, l’ovulation est bien endormie et il faudrait... plus d’une semaine d’oubli pour qu’elle se réveille.

Que faire quand on oublie une pilule progestative ? 

Recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé en cas d’oubli de pilule combinée
  • Les oublis de moins de 12 heures sont sans conséquence. 
  • En cas d’oubli de plus de 12 heures : 
  • Si vous avez oublié l’un des 7 premiers comprimés de la plaquette :
  • Reprenez votre pilule dès que possible (le lendemain de l’oubli) ;
  • Utilisez des préservatifs pendant les 7 jours qui suivent l’oubli (pour que l’ovulation soit de nouveau endormie)
  • Si (et seulement si) vous avez a eu un rapport sexuel non protégé dans les 5 jours précédant l’oubli, prenez aussi une contraception d’urgence. 
  • Si vous avez oublié un des 7 comprimés du milieu de plaquette (comprimés 8 à 14), il n’y a rien d’autre à faire que de reprendre le comprimé oublié dès que possible, et continuer à prendre sa pilule ; 
  • Si vous avez oublié un des 7 derniers comprimés de la plaquette (comprimés 15 à 21), il suffit de prendre le comprimé oublié dès que possible et, à la fin de la plaquette, d’enchaîner tout de suite sur la plaquette suivante, sans interruption.

D’une manière générale

•   Lis très attentivement la notice
•   Le médecin ou la sage-femme prescrit la pilule pour 3, 6 ou 12 mois : prends un rendez-vous suffisamment tôt pour ne pas être en panne de pilule en cours de prise !
•   N’arrête jamais la pilule sans prendre l’avis du médecin ou de la sage-femme car ils ont des conseils à te donner
•   Si tu pars en vacances, emporte avec toi ton ordonnance (même périmée), elle pourra te servir en cas de perte ou d’oubli de ta plaquette


Lire aussi :

edit Modifier l'article  



Laissez un commentaire