Comment parler marocain ?

parler-marocain
Publié par : Le - Categorie :travail-emploi


L'arabe dialectal marocain, appelé au Maroc darija (/dæɾiʒæ/), est une langue-toit rassemblant plusieurs variétés d'arabe dialectal parlées au Maroc. Il appartient au groupe des dialectes maghrébins.

Le mot darija désigne donc de façon spécifique les dialectes utilisés par la population marocaine arabophone, tandis qu'au Moyen-Orient on utilise le terme arabia ammia (arabe courant). Le terme « darijophone » peut aussi être employé pour désigner ses locuteurs

L'arabe marocain, en tant que langue maternelle ou servant de lingua franca pour la communication entre arabophones et berbérophones, ou entre berbérophones de différents dialectes est parlé par plus de 30 millions de personnes au Maroc et par quelques centaines de milliers dans les pays d'émigration marocaine (fin 2007, 3,5 millions de Marocains résident à l’étranger)


Voila Pourquoi apprendre l'arabe marocains ?

Vous faites la connaissance de personnes intéressantes !

  • Chaque nouvelle langue vous ouvre les portes d'un nouveau monde.
    Vous allez rencontrer beaucoup de nouvelles personnes intéressantes !
    Et qui sait ? Peut-être que l'Amour de votre vie parle le marocain...
  • Votre compagne ou compagnon a une autre langue maternelle ?
    Il ou elle sera fier/fière de voir que vous faites des progrès en marocain !

Allongez la liste de vos loisirs !

  • Vous êtes capable de regarder des films en marocain !
  • Quel plaisir de lire un livre en version originale !

Chaque voyage sera une expérience inoubliable !

  • Si vous parlez le marocain, ce voyage vous marquera d'autant plus :
    vous découvrirez ce pays et ses habitants de manière beaucoup plus intense et vous les comprendrez mieux.
  • Si vous savez parler le marocain, vous saurez vous débrouiller au Maroc quoi qu'il arrive :
    vous pouvez poser des questions, demander de l'aide aux personnes sur place.

Vous faites carrière !

  • Vous augmentez vos chances côté professionnel grâce à un solide niveau de marocain.
  • Vous êtes en mesure de partir travailler au Maroc à tout moment.

Stimulez vos cellules grises !

  • Cela a été prouvé scientifiquement :
    Plus on se cultive, plus on a de chances de vivre longtemps et mieux.
  • Boostez vos neurones.
    Des études ont montré que l'apprentissage d'une langue aidait à prévenir la démence et la maladie d'Alzheimer.

Voici une liste des mots et phrases les plus utiles à apprendre en arabe marocain

  •  Non = Lla = لا
  •  Oui  = Iyyeh, ah, wah = إييه، آه، واه
  •  S’il te plaît = 3afak = عافاك 
  •  Merci  = Shokran  = شكرا 
  •  Merci Beaucoup  = Shokran bzzaf  = شكرا بزاف 
  •  Beaucoup  = Bzzaf = بزاف 
  •  Un peu  = Shwiya = شوية 
  •  Salut (paix) = Salam = سلام 
  •  Au revoir  = Bslama = بسلامة 
  •  D’accord, ok  = Wakha (kh = J en espagnol) = واخا 
  •  Maintenant = Daba  = دابا 
  •  Pas maintenant = Mashi daba = ماشي دابا
  •  Ou = oula = أولا 
  •  Et = w, ou = و 
  •  Ce n’est pas un problème / Ce n’est pas grave = Mashi moshkil = ماشي مشكل 
  •  Ce n’est pas moi = Mashi ana = ماشي أنا 
  •  Je ne veux pas = Ma bghitsh (Gh = r, dans le mot réveil) = ما بغيتش 
  •  J’ai terminé = Salit = ساليت 
  •  Je veux…  = Bghit…  (Gh = r, dans le mot réveil) = بغيت…
  •  Où? = Fin? = فين
  •  Comment? = Kifash? = كيفاش
  •  Beau, joli  = Zwin = زوين 
  •  Moche, mauvais =  Khayb (kh = J en espagnol) = خايب 
  •  Bien, bon = Mezyan = مزيان 
  •  Excuse moi = Sma7 lia = سمح ليا 
  •  Je ne parle pas arabe = Ma kanhdersh l3erbia = ما كنهدرش العربية
  •  Je n’ai pas compris = Ma fhemtsh = ما فهمتش
  •  M’as-tu compris? = Fhamtini? = فهمتيني؟
  •  Je n’ai pas d’argent = Ma 3ndish leflouss = ما عنديش الفلوس 
  •  Bienvenue = Mer7ba = مرحبا 
  •  Tiens = Hak = هاك 
  •  Donne-moi… = 3tini… = عطيني… 
  •  Je ne sais pas = Ma 3reftsh = ما عرفتش
  •  J’ai oublié = Nssit = نسيت 
  •  Je dois y aller = Khassni nmshi = خاصني نمشي
  •  C’est ton tour = Noubtek = نوبتك 
  •  Je suis fatigué(e) = 3yit = عييت 
  •  Où sont les toilettes? = Fin kaynin toilettes? = فين كاينين الطواليت 
  •  Félicitations = Mabrouk = مبروك 
  •  Peux-tu m’aider? = Wakha t3awnni? = واخا تعاوني

Leçon N°1: les saluts 

Bonjour: salamalikoum (que la paix soit sur vous)
Bonsoir: msal'khir
Bonne matinée: sbahl'khir
Bonne fête: aïd saïd ou "aïd moubarak saïd"
Bonne année: sana saïda
Au revoir: biss'lama
Salut!: ahlane!
ça va!(vous êtes bien?): labass!
hamdou lah: louange à Dieu(merci à Dieu)
Kif sahha?: comment est ta santé? (kif halak? comment est votre état? dans les villes comme Rabat,Fès)

Conversation banale: 
Jean: salamalikoum
Marocain: alikoum salam
J: labass?
M: hamdou lah! labass
J: kif sahha?
M: labass! n'hamdou lah

Leçon N°2: Affirmations - négations 

Oui: n'âam
non: l'la

Conversation: 
J: vous avez une chambre vide?
M: n'âam
J: avec douche?
M: l'la
NB: n'âam sert aussi à répondre à un appel:
J: He! Mohammed! 
M: n'âam!

Quelques tournures:
mais non! arrête!: Al'la!(en haussant la voie biensûre)
non non non! c'est pas vrai!: la la la

Leçon N°3 - Remerciements 

En général les remerciements modernes sont empruntés à l'arabe classique. En dialecte marocain, on fait une prière aux encètres pour remercier quelqu'un: "Llah yarham oualidik" qui signifie "que Dieu bénisse vos ancêtres".
merci: choukrane (terme emprunté à l'arabe classique)
merci beaucoup: choooukrane! (en arabe classique merci beaucoup s'exprime par "choukrane jazilane" en dialecte on exprime le beaucoup en alongeant le "ou" de choukrane. certains l'exprime aussi par "choukrane bezzaf?!"
pas de quoi: la choukra âala ouajib (qui signifie textuellement "pas de remerciements c'est un devoir" ce qui montre la grande générosité et le dévouement.

Leçon N°4: Souhaits - refus 

Je veux: b'rit
Je ne veux pas: ma b'ritch (remarquer comment on construit le ne-veux-pas = ma-brit-ch)
D'accord: ouakha

Exemple: Jean cherche la place Jamâa fna, il demande à Mohamed de lui montrer le chemain.
J: Sbah l'khir; b'rit nemchi l'jamâa fna (bon matin, je veux aller à jamâa fna)
M: Tu prend un taxi et tu lui demande ...
J: l'la ma b'ritch taxi (non je ne veux pas prendre un taxi, je veux marcher à pied.)
M: alors tu prend ce boulevard jusqu'au rond point, puis tu tourne ...etc
J: Ouakha choukrane (d'accord merci)

Le verbe brit se conjugue comme suit:
Je veux: b'rit
Tu veux: b'riti
Il veux: b'ra
Nous voulons: b'rina
Vous voulez: b'ritou
Ils veulent: b'raou

 

Leçon N°5: félicitations 

Félicitation!: hani ane!
Les félicitations diffèrent selon le sujet. Pour avoir acquis une voiture neuve par exemple, on vous dira plutôt: "fissaha ou bissaha" qui signifient "à votre santé". Ceci trouve son explication dans notre religion et la façon dont on voit les choses, car on peut renouveler une voiture mais malheureusement pas sa santé. C'est pourquoi on prie pour vous Dieu que votre nouvelle voiture vous apporte santé et bonheur.
Autrement on utilise "hani ane" pour féliciter son enfant d'avoir réussi au bacc, un goupe musical élu meilleur ou encore un sportif gagnant aux compétitions.
Exercice:
Question: Qu'est ce qu'on dira pour féliciter une femme qui vient d'accoucher?
Réponse: On dira ni "hani ane" ni "bissaha" mais plutôt "âla slamtak" qu'on peut traduire comme "Merci à Dieu de vous avoir libéré". Quelques jours après on peut dire "Mabrouk âlik" quelque chose comme "gracieusement votre!". 

Leçon N°6: quelques adjectifs 

Bon: "meziane"
Mauvais: "khaïb" ou "ma mezian'ch:pas bon"; "ma" joue le rôle de négation, le "'ch" consolide la négation comme le "pas" en Français.

Très: "bezzaf"
C'est Trop!: "bezzzzzaf!" en tirant sur le "z".
Très bon: "meziane bezzaf"

Peu: "chouia"
--------------------------
Joli: "zouine"
Laid: "khaïb" ou "ma zouinche" pas joli.
ma ... che = ne ... pas

Question: comment dit-on à une fille qu'elle est jolie?
En dialecte marocain le féminin d'un adjectif s'obtient en ajoutant un "a" à la fin.
Ainsi le féminin de "zouine" est "zouina
khaïb: khaïba

---------------------------
Grand: "kbir"
Grande: "kbira"
Petit: "srirh"
Petite: "srirha"
NB: le 'rh' est un 'r' spécifique à l'arabe. le 'rh' s'obtient en faisant vibrer l'air entre la langue et le palais tout en prononçant le 'r' français.
-------------------------------
Long: "touil"
court: "kssir" on trouve ici encore une lettre spécifique à l'arabe; le k de kssir ne se prononce pas un k, mais un vocable proche du k qui sort du fond de la gorge comme si on se forçait à vomir (je m'excuse).
----------------------------
Bien: "meziane"
Mauvais: "ma mezian'ch"
Exemple: had chi ma mezian'ch
had: adjectif démonstratif
chi: objet, fait, acte, ... chose
"had chi ma mezian'ch" : ça (ou ce que tu fait) n'est pas bon.
En surprenant un enfant fait des bétises on lui dirait "meeeeziane! attend que je t'attrape" en tirant sur le "e".
----------------------------
lourd: "tkil" avec un k aigu.
léger: "khfif"
très lourd: "tkil bezzaf"
très légère: "tkila bezzaf"
----------------------------
Haut: "Âali"
bas: "hader" ou "ouati" c'est à dire au ras de terre.
Le h ici est aigu. 
----------------------------
Large: "Ârid"
Etroit: "daïk"


Leçon N°7: pluriel des adjectifs 
Le pluriel d'un adjectif se termine quasi totalement par: ine pour le masculin et par ate pour le feminin; ainsi le pluriel de mezian(bon) est mezianine et le pluriel de meziana(bonne) devient mezianate.
Retrouvons le pluriel des adjectifs suivants.
Khaïb(mauvais): khaïbine
Khaïba(mauvaise): khaïbate

J'ai dis quasi totalement car il y a des adjectifs dont le pluriel prend une autre forme.
Exemple:
Ârid(large) devient Ârad et non Âridine; par contre son opposé Daïk(étroit) suit la regle: daïkine.

Le femin pluriel de Ârid?
On va transformer Ârid en pluriel pour devenir Ârad; puis au feminin en ajoutant ate ce qui donne: Âradate 

Leçon N°8: les verbes 
Comme toute langue, le dialecte marocain suit la conjugaison de l'arabe classique: présent, passé, futur ...
On va commencer par le présent:
Venir: ji
Je suis venu: ana(moi) jit
Tu es venu: nta(toi) jiti
Il est venu: houa(il) ja
Elle est venu: hia(elle) jat
Nous sommes venu: hna(nous) jina
Attention le ''h'' de hna est aigu, à ne pas confondre avec le ''h'' de hna qui signifie ''ici''
Vous etes venu: ntouma(vous) jitou
Ils sont venu: houma(ils) jaou
Elles sont venu: houma jaou comme au masculin. Egalité de sexe oblige!
---------------------------
Le verbe Partir: mchi
Je suis parti: mchi+t=mchit
Tu es parti: mchi+ti=mchiti
Il est parti: mcha
Elle est partie: mchat
Nous sommes parti: mchina
Vous etes parti: mchitou
Ils sont parti: mchaou
Elles sont parti: mchaou
---------------------------
Le verbe manger: kla
J'ai mangé: ana kli+t=klit
tu a mangé: nta kli+ti=kliti
il a mangé: houa kla
elle a mangé: hia klat
nous avons mangé: hna klina
vous avez mangé: ntouma klitou
ils ont mangé: houma klaou
elles ont mangé: houma klaou
---------------------------
Le verbe boire: chreb
J'ai bu: ana chreb+t=chrebt
tu a bu: nta chreb+ti=chrebti
il a bu: houa chreb
elle a bu: hia cherbat
nous avons bu: hna chrebna
vous avez bu: ntouma chrebtou
ils ont bu: houma cherbou
elles ont bu: houma cherbou


Leçon N°9: les chiffres 
1-Un: ouahed (h aigu)
2-Deux: zouj ou jouj ou tnine dans quelques regions
3-Trois: tlata
4-Quatre: rabâa
5-Cinq: khamssa
6-Six: cetta
7-Sept: cebâa
8-Huit: tmania
9-Neuf: tessôoud
10-Dix: âachra

-------------------------------

Relation entre les jours de la semaine et les chiffres:
Lundi: tnine (le 2eme jour de la semaine)
Mardi: tlat (le 3eme jour)
Mercredi: larbâa(le 4eme jour) 
Jeudi: lakhmiss (le 5eme jour)

Exception à la règle

Vendredi: jemâa (le jour ou on va au jamâa, la mosqué)
Samedi: Sebt( surement de l'hebreu sabat) 
Dimanche: l'had (h aigu)(le premier jour de la semaine) 
-------------------------------

Relation entre les jours de la semaine et les souks hebdomadaires:

Un souk hebdomadaire est un marché qui se tient en compagne ou dans les banlieues des villes une fois par semaine pendant une journée dont il porte le nom qui se compose du nom du jour lundi, mardi... plus le nom de la région, d'un marabout, un produit agricole réputé de la région ou autres à l'instar des régions de France Aix la chapelle, Boulogne sur mer...
Exemples:
- Tnin Gharb: lundi du gharb (l'ouest) Province de kénitra.
Voiçi quelques souks réputés au Maroc.
- Tlat (mardi) bougadra(marabout) 24 kms au nord de Safi
- Larbâat (mercredi) lakhssas(région saharienne)
- Khmiss (jeudi) ZMAMRA(région d'EL JADIDA)
- Jamâat (vendredi) shaïm(région de Safi)
- Sebt (samedi) Gzoula(région de Safi)
- Had (dimanche) Dra(région d'Essaouira)

Les dizaines:

Dix: âachra
Vingt: âachrine
Trente: tlatine
Quarante: ?


Leçon N°10: Au restaurant 
Passant maintenant aux choses pratiques. Voiçi une conversation qui peut être entamée entre vous et un restaurateur ou votre hôte.
J'aimerai manger: brit nakoul
brit: je veux, je desire
nakoul: manger du verbe "koul" et la nouriture c'est "makla". Le "n" devant "koul" comme d'autres lettres sont associés au verbe "koul" si celui ci est précedé par un autre verbe tel que "brit", nous allons le conjuger pour comprendre.

je veux manger: brit nakoul
tu veux manger: briti takoul
il veut manger: bra yakoul
elle veut manger: brat takoul

Attention! maintenant, le verbe "koul" devient "klou" dans le pluriel, c'est la vraie façon de dire; dire "brina nakoul" c'est du dialècte marocain françisé.

nous voulons manger: brina naklou
vous voulez manger: britou taklou
ils veulent manger: braou yaklou
elles veulent manger: braou yaklou


Lire aussi :

edit Modifier l'article  



Laissez un commentaire