Comment ouvrir un bureau de change au Maroc?

ouvrir-bureau-change-maroc
finances-affaires 44

On assiste de plus en plus à une prolifération de bureau de change marocain dans toutes les villes et tous les quartiers du royaume. En effet plusieurs personnes préfèrent effectuer leur achat/vente de devise auprès des bureaux de change marocain que dans les banques en raison du taux de conversion légèrement plus bas. Aujourd’hui de nombreuses personnes se demandent quelle est la réglementation exigée pour ouvrir un bureau de change au Maroc.

Bureau de change au Maroc : réglementation

L’activité de vente ou achat de devises peut être exercée par toute personne morale au Maroc. Pour ouvrir un bureau de change au Maroc, il faut déposer une demande d’autorisation manuscrite. Cette demande doit être effectuée par représentant de la  personne morale auprès de l’office des changes du Maroc. La réglementation mise en place par l'Office des changes exige un capital minimum de 2.000.000 dirhams pour toutes les  sociétés quelque soit le type d’actionnaires (personnes physiques et morales). Pour permettre aux bureaux de change marocain de bien exercer leur activité de change au Maroc, l’office des changes a mis en place en 2018 des dispositions prévoyant le montant de l’encaisse en devises à 500 000 dhs au lieu de 250 000 DHS.

Conditions bureau de change au Maroc

Pour ouvrir un bureau de change au Maroc, le local doit répondre aux critères fixés par l’office des changes. 

  • La superficie minimale du local doit être de 12m2
  • Le local doit disposer d’un seul accès et être exclusivement consacré à l’activité de change
  • Le bureau de change marocain doit être situé dans un emplacement visible et facilement identifiable (rez-de-chaussée)
  • Le local doit respecter une distance minimale (définie par l’office des changes) par rapport à un autre bureau de change marocain déjà autorisé.

Autorisation bureau de change marocain

Avant l’ouverture de l’activité, un comité de l’office des changes se déplace sur le terrain afin de vérifier que le local respecte les conditions fixées. Si le local est validé alors le futur propriétaire doit présenter son dossier auprès de l’office des changes dans un délai de 60 jours. Ce dossier doit contenir les pièces suivantes :

  • Demande d’autorisation de l’office des changes
  • Copie légalisée du certificat d’inscription à la taxe professionnelle
  • Copie légalisée des statuts de la société 
  • Attestation d’inscription au Registre de Commerce
  • Pièces justificatives du capital social requis par la réglementation de l’office des changes
  • Un document juridique attestant que les personnes morales actionnaires ne sont pas en redressement ou liquidation ;• Liste dûment signée et légalisée du personnel (dirigeants, administrant ou gérant) de la société. Pour chaque personne mentionnée, on devra indiquer les noms et prénoms, la qualité et la CIN.
  • une fiche anthropométrique pour chacune des personnes présentes sur la liste du personnel du bureau de change.
  • Une déclaration sur l’honneur signée et légalisée de non condamnation  pour l’un des crimes et délits mentionnés à l’article 14 de l’instruction susvisée pour chaque membre du personnel 
  • Les pièces justifiantes de la validité du local par l’Office des changes 
  • Les documents justifiant le niveau d’étude des gérants (Bac+3) et préposés aux guichets du bureau de change marocain (Bac+2)

Après l’analyse du dossier, l’office des changes devra délivré un accord de principe si le dossier est validé. Une fois l’accord de principe obtenu, le propriétaire doit mettre en place les équipements exigés par la loi pour l’exercice d’une activité de change au Maroc. 

  • Installation éléctrique 
  • un coffre-fort ;
  • un dispositif servant à compter les billets de banque ;
  • un détecteur de faux billets ;
  • des moyens de télécommunication (fax, téléphone, internet) ;
  • une imprimante  et un ordinateur;
  • un tableau d’affichage électronique des cours de change ;
  • un logiciel agréé par l’Office des Changes pour la transmission directe des données ;
  • un dispositif de sécurité du local (caméra et alarmes,..) 
  • Une enseigne fixée à l’extérieur du local avec la mention «Bureau de change» écrite en français, en arabe et en anglais

Une deuxième visite de l’office des changes a lieu pour vérifier que les équipements requis sont bien en place dans le bureau de change. C’est seulement après cette visite que sera accordée l’autorisation définitive attestant que vous êtes aptes à ouvrir un bureau de change au Maroc.

Bureau de change en ligne Maroc

Plusieurs sites offrent aujourd’hui leur service de vente/achat de devises en ligne simplement.Il vous suffit d’indiquer la devise que vous souhaitez avoir, ensuite choisir le lieu de ramassage et payer au guichet.

 

Comment pouvons-nous l'améliorer?


     

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Catégorie