Comment immigrer au canada ?

immigrer-au-canada
Publié par : Le - Categorie :voyages


Chaque année, le Canada accueille des milliers de nouveaux résidents. Venir au Canada en tant qu'immigrant est une perspective réjouissante, mais c'est aussi un énorme défi. Plusieurs options s'offrent à vous si vous désirez présenter une demande de résidence permanente

Pour visiter Canada, vous devez avoir:

  • un titre de voyage valide, tel un passeport
  • être en bonne santé
  • convaincre un agent d’immigration que vous regagnerez votre pays d’origine à cause de liens que vous y avez, comme un emploi, des actifs financiers, de la famille ou une propriété
  • convaincre un agent d’immigration que vous quitterez le Canada à la fin de votre visite
  • avoir assez d’argent pour votre séjour. Le montant nécessaire varie en fonction des circonstances de votre visite, de la durée de votre séjour et de l’endroit où vous habiterez (à l’hôtel ou chez des parents ou des amis)
  • Vous pourriez aussi avoir besoin : d’un visa de résident temporaire (de visiteur), selon votre citoyenneté
  • d’un examen médical;
  • d’une lettre d’invitation d’une personne qui réside au Canada ;
  • d’une assurance pour vos frais médicaux, s’il y a lieu.

Comme règle générale, les touristes sont admis pour une période de six mois. Les prolongations peuvent être accordées sous demande pendant que vous êtes au Canada.

ÉTUDIANTS DESTINES AU QUEBEC 

Pour être en mesure de faire une demande d'admission au Québec, on doit d'abord choisir un établissement d'enseignement et un programme d'études. (Des ententes ont été signées avec des établissements au Québec).
Une fois la lettre d'admission dans un établissement d'enseignement du Québec est disponible, on doit obtenir :

  • Un certificat d'acceptation du Québec (CAQ) pour études, délivré par le gouvernement du Québec
  • Un permis d'études, délivré par le gouvernement du Canada.
  • Conformément à l'Accord Canada-Québec, la durée du permis d'études ne peut dépasser celle du CAQ; par conséquent, l'étudiant destiné au Québec n'a pas droit au délai de grâce additionnel de 90 jours, contrairement aux étudiants destinés aux autres provinces

Lire aussi :

edit Modifier l'article  



Laissez un commentaire