Comment choisir, combien investir ? CPM, CPC, CPA, CTR, CVR, CPL

cpm-cpc-cpa-ctr-cvr-cpl
Publié par : Le - Categorie :travail-emploi


CPM, CPC, CPA, CTR, CVR... Jargon de la publicité digitale

Tous ceux qui se lancent dans le webmarketing, sont un jour ou l’autre confrontés à la publicité digitale. Et s’il est assez facile de trouver sur le net la signification et le fonctionnement de ces sigles, il est plus difficile de choisir entre eux et pour quel montant. 

QU'EST CE QU'UNE PUBLICITÉ ?

Une bannière ou banner est une publicité visuelle prévue pour être diffusé sur un site web. Elle peut s'appuyer sur des technologies texte, images, Javascript, Flash

Une campagne est un ensemble de bannières associé à une promotion d'un annonceur. La campagne est également défini par des règles de diffusion, une période et un prix.

Une zone est un espace sur un site web réservé pour afficher des bannières.

Une impression correspond à un affichage d'une bannière à un internaute. Par exemple, l'affichage de 2 pages avec 3 zones donnent 6 impressions.

Rémunération au clic - CPC / Cost Per Clic

Les campagnes CPC sont rémunérées au clic sur la publicité affichée.
Elles sont très efficaces lorsqu’elles sont mises en évidence, cas des leadpromo ou flash transparent au dessus de la page.
Le taux de clic moyens est de 0,5 %, soit 5 clics pour 1000 affichages.

L’incitation au clic (appelé « incentive ») est souvent interdite.
Les cookies sont utilisés pour éviter de comptabiliser plusieurs clics d’un même visiteur durant une période.
L'annonceur doit surveiller la rentabilité de ses campagnes afin d'identifier les affiliés efficaces.

Outre les classiques bandeaux, on trouve dans cette catégorie les liens sponsorisés et les liens contextuels.
Les liens sponsorisés sont des liens ciblés sur un mot clé précisé par le webmaster.
Les liens contextuels sont des liens ciblés automatiquement sur le contenu de la page, cas du programme « Google Adsense ».
Il existe une variante rare du CPC, la rémunération au double-clic ou CPDC. Le double-clic correspond à un clic sur la publicité suivi d'un clic sur un lien du site de l’annonceur. Ce système limite la triche, est payé plus cher mais on note une perte de plus de 30% par rapport aux CPC du fait qu’une grande proportion des visiteurs quitte le site de l’annonceur dès la première page.

Le Retour sur Investissement (ROI)

Indicateur ultime de suivi de campagne, il permet de suivre le retour sur investissement de votre investissement, et de connaître les sommes gagnées (ou perdues) par euro investi.

Ainsi, ce quotient (Chiffre d'affaires / Budget dépensé) est obtenu dans le cas où le chiffre d'affaires est également tracké. A noter qu'une autre formule de calcul du ROI est parfois utilisée : (Chiffre d'affaires - Budget dépensé) / Budget dépensé. Dans tous les cas, il s'agit d'un indicateur de rentabilité prenant en compte le chiffre d'affaires.

Rémunération à l’affichage - CPM / CPT Coût Pour Mille

Coût pour 1000 affichages d’un visuel de l’annonceur.
Les annonceurs au CPM demandent souvent que leurs bannières soient visibles sans qu’il ai besoin de scroller de manière à ce que chaque affichage de la bannière soit vu de l'internaute. Un capping - nombre maximum d'affichage pour un internaute ou global - est souvent précisé sur ces campagnes de manière à ne pas montrer tous les affichages à quelques internautes seulement.

L'avantage pour les affiliés est que le chiffre d'affaires est simple à déterminer. Le cout d'une campagne au CPM est à partir de 0,5 €/CPM sur un format tel que la bannière et à plus d’1 € sur un format plus visible / intrusif tel que le popup, siteunder, supersticiel...

L'équivalent CPM - eCPM

Le eCPM représente le coût d'une campagne sur le type de rémunération CPC, CPL, CPA, ramené au CPM.
Cet indicateur permet de comparer la rentabilité des campagnes entre elles et donc de paramétrer son adserver pour afficher une campagne plutôt qu'une autre. Bien évidemment le eCPM d’une campagne dépendra du site, du public visé et de la campagne en question.

Exemple : si pour un emplacement j'ai le choix entre une campagne A à 1€ le CPM et une campagne B à 0.15€ CPC et que le CTR de cette zone est de 1%, le CPM relatif de la campagne B est de 1.5€. La campagne B doit donc être prioritaire.

Rémunération au formulaire - CPL / Cost Per Lead

Une campagne au CPL ou CPR est une campagne rémunérée lors que l'internaute rempli le formulaire pour lequel la rémunération est proposée.
C'est une campagne à la performance.

Les rémunérations au formulaire sont très répandues dans le domaine de l’affiliation car elle permettent d'augmenter la base de membres des annonceurs.
Le problème des campagnes au CPL est que la probabilité pour qu’un internaute clique sur une bannière et s’inscrive ensuite sur le site de l’annonceur est faible.
Il est préférable de faire la promotion de ces campagnes en leur dédiant une page de présentation afin de donner envie à l’internaute d’en savoir plus. Le taux de transformation peut alors monter à 5 à 10%.

Rémunération à la vente - CPA / Cost Per Action

Une campagne au CPA est une campagne rémunérée lorsque l'internaute réalise un action, souvent un achat.

(coût par acquisition) est un nom générique qui, selon la nature de l’action poursuivie, prend le nom de CPL (coût par prospect généré) ou de CPS (coût par vente finalisée).

Ces formules de calcul mesurent la performance d’une campagne. Elles sont proposées par les plates-formes d’affilation (nouveau nom pour les régies publicitaires spécialisées dans le digital) qui mettent en contact les annonceurs avec les sites éditeurs en phase avec leurs objectifs.

COMMENT MESURER LA PERFORMANCE D'UNE PUBLICITÉ ?

Le taux de clic - CTR / Click Through Rate

Le CTR représente le ratio entre les clics et les impressions d'une bannière.
Si une personne sur 100 clique sur la bannière, le CTR est de 1%.

Le taux de conversion - CVR / Conversion Rate

Le CVR représente le ratio entre l'achèvement de l'action attendue et le nombre de visiteurs - achat, abonnement, inscription... -.
Si un visiteur de votre site ou de votre landing page sur 100 achète votre produit, le CVR est de 1%.

Le Gain par clic - EPC Earning Per Cent

L'EPC représente le gain pour 100 clics d'une bannière.
Si 100 clics rapporte 2€, l'EPC est de 0.02. Les éditeurs ont intérêt à promouvoir au mieux les campagnes dont l'EPC est élevé.

L'EPC est certainement l'indicateur de surveillance le plus important. Une variation à la hausse ou à la baisse indique un changement important dans la campagne de l'annonceur : changement de produits, changement des habitudes des consommateurs...

L'EPC est également un moyen de négocier auprès des annonceurs la rémunération. A quoi bon diffuser une campagne qui ne rapporte pas ?

La Part de Voix / d'Impressions (ou Share of Voice)

Cet indicateur permet de savoir combien de fois vos annonces sont diffusées sur 100 requêtes tapées. Le ratio est le suivant : Nombre d'impressions ayant déclenché l'affichage d'une annonce / Nombre total d'impressions ayant ou qui auraient dû déclencher l'affichage d'une annonce.

En effet, une régie ne délivre jamais 100% des fois une annonce lors d'une requête. Le but est d'obtenir la plus importante part de voix. A noter que certaines régies ont une définition différente de la Part de Voix, notamment le nombre d'impressions de l'annonce dans les trois premières positions divisé par le nombre total d'impressions.

Qu’est-ce-que le CPV ?

  • CPV est l’acronyme qui signifie : coût par visualisation.
  • C’est un coût lié au webmarketing spécialement utilisé pour la facturation d’espace publicitaire vidéo à la performance.
  • En effet, si un internaute visualise telle vidéo publicitaire un minimum de temps, alors cela sera facturé à l’annonceur.

 

 


Lire aussi :

edit Modifier l'article  



Laissez un commentaire